Actualité des matières premières et futures

AIE: les recettes pétrolières et gazières de la Russie ont chuté de 40 % en janvier



 

Investing.com – Les recettes pétrolières et gazières de la Russie ont chuté de 40 % en janvier, signe que les exportations du pays subissent le contrecoup des sanctions occidentales, selon l’Agence internationale de l’énergie.

Selon les données de l’AIE, les exportations de pétrole et de gaz de la Russie ont rapporté 18,5 milliards de dollars en janvier, soit une baisse de 38 % par rapport au mois de janvier de l’année dernière, qui avait rapporté 30 milliards de dollars.

“Nous nous attendons à ce que cette baisse des revenus pétroliers et gaziers soit plus forte dans les prochains mois à venir. Et encore plus abrupte à moyen terme, en raison du manque d’accès à la technologie et aux investissements”

Selon les données de Kpler, il ne reste qu’une poignée d’acheteurs de brut russe sur le marché et près de 2 millions de barils de diesel russe sont bloqués en mer en raison du manque d’acheteurs.

Le récent plafonnement du prix du brut russe a entraîné une perte de 15 millions de dollars pour Moscou au cours de la seule dernière semaine de 2022, la banque centrale russe décrivant cette mesure comme un “choc économique”.

Mais les estimations de l’impact des sanctions sur l’économie de Moscou varient. Selon un document récent, la Russie est toujours en mesure de vendre la majeure partie de son pétrole au-dessus du plafond de prix, et la demande de brut russe en dehors de l’Europe est restée forte, grâce à la flotte fantôme de pétroliers russes conçue pour contourner les sanctions.

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button