Actualité des matières premières et futures

Union européenne: La France veut former une “alliance du nucléaire”


Centrale nucléaire d’EDF à petit-Caux, près de Dieppe, France. /Photo prise le 9 décembre 2022/REUTERS/Benoit Tessier

STOCKHOLM (Reuters) – La France prévoit une réunion mardi avec les représentants de 12 autres États de l’Union européenne, dans le but de fédérer une alliance visant à défendre l’énergie nucléaire dans les politiques énergétiques de l’UE.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre d’une opposition croissante entre, d’un côté, la France et d’autres pays souhaitant que l’UE adopte des politiques en faveur du nucléaire et, d’autre part, l’Allemagne et l’Espagne, qui estiment qu’il ne doit pas être mis sur un pied d’égalité avec les énergies renouvelables.

La réunion, convoquée par Agnès Pannier-Runacher en marge d’une réunion des ministres de l’Énergie de l’UE à Stockholm lundi et mardi, portera sur la contribution du nucléaire aux objectifs climatiques et à la sécurité énergétique en Europe, a déclaré un responsable français.

L’objectif est de former une alliance du nucléaire avec d’autres pays avant les négociations de l’UE, a déclaré le responsable, sans préciser quelles politiques ces négociations concernaient.

Les pays qui doivent y participer sont la Bulgarie, la Croatie, la Finlande, la Hongrie, l’Italie, les Pays-Bas, la Pologne, la République tchèque, la Roumanie, la Suède, la Slovaquie, la Slovénie ainsi que la Commission européenne.

Le ministre néerlandais de l’Énergie, Rob Jetten, a déclaré qu’il se félicitait de cette coopération, mais a fait remarquer que les Pays-Bas sont en désaccord avec la France sur certains points, notamment l’idée selon laquelle l’UE devrait donner la priorité à l’hydrogène d’origine renouvelable avant les autres formes de carburant à faible teneur en carbone.

“Je pense que c’est une très bonne chose que nous ayons une plateforme avec les pays nucléaires, simplement pour partager des connaissances et des expériences”, a déclaré Rob Jetten à Reuters.

(Reportage Kate Abnett, version française Augustin Turpin, édité par Kate Entringer)

Source

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button